Tag Archives foranxiété

La cause du stress et de l’anxiété n’est pas ce qu’on pense!

Le stress mental et émotionnel (Partie 1 du déséquilibre de l'axe HPA


Lorsqu'on leur pose la question, la plupart des gens peuvent rapidement identifier les circonstances quotidiennes ou les causes de stress (finances, collègues, parents, etc.).
Mais le stress n'est pas toujours une réponse toute noire et blanche.
La perception que vous avez d'un événement influe considérablement sur le déclenchement d'une réaction de lutte ou de fuite, face (fight or flight) à un facteur de stress.
Certains événements de la vie sont universellement douloureux et stressants, comme la mort d'un être cher.

Dans de nombreux événements de la vie, le stress ne peut être évité. Cependant, certains des facteurs de stress quotidiens que vous rencontrez peuvent être contrôlés. Cela dépend en grande partie de votre perception individuelle du facteur de stress en question.


Par exemple, certaines personnes peuvent trouver très stressant de parler devant un public, alors que d'autres le trouvent agréable et l'attendent avec impatience.
Ce même facteur de stress potentiel peut susciter une réponse radicalement différente, selon la perception qu'a chaque individu de la prise de parole en public.



Il est essentiel de se rappeler que votre perception d'un événement crée du stress, souvent plus que l'événement lui-même.


Saviez-vous que l'anxiété et le stress cause une augmentation de la glycémie, de la pression artérielle, ainsi qu'une diminution des défenses immunitaires, une baisse de la digestion et une dégradation des muscles

Prendre conscience de notre stress ou de notre anxiété est la moitié du travail! Croire que les molécules chimiques pharmaceutique peuvent guérir est un concept pharmaceutique basé sur le symptômes et rien d'autres. On le sait déjà que le manque de sérotonine n'est pas la vrai cause de la dépression mais que l'inflamation l'est, selon cette étude et cette autre étude et en voici une autre sur la dépression. 

Être une victime de notre stress ou de notre l'anxiété fera en sorte de perdre notre autonomie et de la confier à notre maladie. La maladie gère notre vie. Les compagnies pharmaceutique profite de notre soumission à une seule solution. La pilule miracle à vie! Pourtant si on porte attention, certains effets secondaires de médicaments, on voit pensée suicidaire dans les effets secondaires.

Nous devons surpassé le rôle de la victime de la maladie et s'asseoir dans le siège du conducteur et cessez la victimisation qui nous enlève notre pouvoir sur nos choix. Dire non à l'anxiété, nous regardé comme être humain dans sa globalité. Quand on sait que le stress et l'anxiété détruit la masse musculaire, augmente la glycémie et de la pression artérielle, et diminue des défenses immunitaires, et réduit notre capacité à digerer on comprends vite pourquoi cette maladie est apellé le tueur silencieux. Il est donc important que le rôle de la victime cesse le plus tôt possible!

Un premier pas serait d'évaluer votre masse musculaire qui est votre moteur pour gardé un métabolisme optimale. Pour savoir ce qu'est un test de BIA vous pouvez visionné mon vidéo sur youtube. Par la suite un test d'analyse de sang vivant qui est au coeur de notre santé et de vous émerveillez à nouveau sur l'incroyable machine humaine que nous sommes.

Pour prendre rendez-vous

Faites le test


Utilisez l'inventaire du stress ici-bas, lié aux événements de la vie pour calculer comment les événements de votre vie influencent le stress que vous vivez.

Vous pourriez être surpris de découvrir combien d'événements qui contribuent au stress font partie de votre vie. Ensuite, additionnez
tous vos points pour connaître votre score.


Un score de 150 points ou moins indique une faible quantité de changements dans la vie et une faible vulnérabilité au stress.
de changements dans la vie et une faible susceptibilité à l'effondrement de la santé induite par le stress.


Les scores compris entre 150 et 300 points impliquent environ 50%
de chance d'avoir un problème de santé majeur dans les deux prochaines années.

Un score de 300 points ou plus augmente la probabilité de
d'un problème de santé majeur au cours des deux prochaines années.
d'environ 80 %.




Inventaire des moments de la vie causant du stress
Points vs Événement de la vie

100 Décès d'un conjoint
73 Divorce
65 Séparation conjugale
63 Détention dans une prison ou une institution
63 Décès d'un membre de la famille proche
53 Blessure ou maladie grave
50 Mariage
47 Renvoi du travail
45 Réconciliation conjugale
45 Retraite du travail
44 Changement important dans la santé ou le comportement d'un membre de la famille
49 Grossesse
39 Difficultés sexuelles
39 Arrivée à un nouveau membre de la famille (naissance, adoption, emménagement d'un adulte plus âgé, etc.)
39 Adaptation majeure de l'entreprise
39 Changement majeur de la situation financière (beaucoup plus mauvaise ou meilleure que d'habitude)
38 Décès d'un ami proche
37 Changement de secteur d'activité
36 Changement majeur dans le nombre de disputes avec le/la conjoint(e) sur des questions essentielles
31 Contracter un prêt hypothécaire (pour une maison, une entreprise, etc.)
30 Forclusion d'une hypothèque ou d'un prêt
29 Changements importants dans les responsabilités au travail (promotion, rétrogradation, etc.)
29 Fils ou fille quittant le foyer (mariage, entrée à l'université, entrée dans l'armée)
28 Conflit ou tensions avec les parents/la belle-famille
26 Réalisation personnelle exceptionnelle
26 Le conjoint commence ou cesse de travailler à l'extérieur du foyer
25 Début ou fin de la scolarité formelle
24 Changements importants dans les conditions de vie (transformation d'une nouvelle maison, détérioration de la maison)
23 Changement des habitudes personnelles (habillement, arrêt du tabac, etc.)
20 Conflit au travail avec l'employeur ou le responsable
20 Changements importants dans les horaires ou les conditions de travail
20 Changement de résidence
20 Changement d'école
19 Changement important du type et/ou de la quantité habituels de loisirs
19 Changement majeur dans les activités religieuses (beaucoup plus ou moins que d'habitude)
18 Changement important dans les activités sociales (clubs, cinéma, visites, etc.)
17 Contracter un emprunt (voiture, télévision, congélateur, etc.)
16 Changements importants dans les habitudes de sommeil (beaucoup plus ou moins que d'habitude)
15 Changements importants dans le nombre de réunions de famille
15 Changements importants dans les habitudes alimentaires
13 Vacances
12 Grandes fêtes
11 Infractions mineures à la loi

Note : Évaluation du risque de maladie. Adapté de "The Social
Readjustment Scale", par T.H. Holmes et R.H. Rahe, 1967,
Journal of Psychosomatic Research, 2, p.213. Copyright 1967
par Elsevier Science Inc

Le stress et votre santé


Votre corps a été conçu pour réagir à de courtes périodes de stress, suivies de longues périodes de repos et de relaxation. Dans le monde d'aujourd'hui, cependant, le temps de se détendre est considéré comme un luxe alors que les niveaux de stress n'ont jamais été aussi élevés.

Le stress est souvent appelé "le tueur silencieux" ; il est un facteur dans cinq des six principales causes de décès

  •  maladies cardiaques,
  • le cancer, 
  • les accidents vasculaires cérébraux,
  • les maladies des voies respiratoires inférieures et
  • les accidents. 

On estime que 75 à 90 % des consultations médicales sont liées à des problèmes de stress.

Le déclenchement de la réponse au stress commence dans le cerveau et active la libération d'une série d'hormones. Le système de réponse au stress comprend l'axe hypothalamo-hypophyso-surrénalien (HPA) et le système nerveux sympathique (SNS).

 L'axe HPA et le SNS régulent la réaction de lutte ou de fuite (fight or flight) de votre organisme, qui est essentielle pour préparer le corps à réagir rapidement à un danger immédiat, par exemple pour éviter un accident de voiture.

Le résultat de l'activation de l'HPA et du SNS est un sentiment de sensibilité accrue, une accélération du rythme cardiaque et une respiration rapide. Ces réponses normales au danger immédiat vous aident à réagir rapidement et de manière appropriée à une menace potentielle.

Le cortisol est la principale hormone impliquée dans la régulation de la réponse au stress. En réponse au stress, les glandes surrénales sécrètent du cortisol, ainsi que l'épinéphrine (également appelée adrénaline), une hormone de combat ou de fuite (fight or fight). Ces hormones circulent dans la circulation sanguine, préparant le corps à une réponse rapide à un danger potentiel. En plus d'une sensibilité accrue, vous constaterez une augmentation de la glycémie et de la pression artérielle, ainsi qu'une diminution des défenses immunitaires, une baisse de la digestion et une dégradation des muscles.


Une fois le facteur de stress éliminé, cet état de "domination du système nerveux sympathique" s'estompe et votre corps retrouve un état de détente normal.


La libération à court terme de cortisol et d'adrénaline dans le sang prépare l'organisme à une réaction essentielle et rapide face à un danger potentiel. Cependant, le stress chronique entraîne une libération continue de cortisol et d'adrénaline dans la circulation sanguine, ce qui peut être dommageable pour l'organisme s'il n'est pas résolu. 

Le stress peut également affecter la glande thyroïde et perturber la production normale d'hormones thyroïdiennes.

Pour prendre rendez-vous