Category Archives for traitement préventif

Existe-t-il un moyen naturel de freiner l’infection du Corona Virus ?

Depuis plus de 15 mois, nous vivons collectivement des évènements sans précèdent. Je vais essayer de vulgariser les faits et présenter et décortiqué le virus et ceci de manière a présenté le sujet en silo et aussi, bien le documentés.

Comme nous le savons tous, notre monde est physique et chaque molécule à son talon d’Achille. Ceci dit, il existe une faille dans celui du coronavirus et c’est mon but ici de vous en faire part. L’étude que j’utilise pour cet article démontre qu’il est possible de freiner ou ralentir l’infection, et ce de manière naturelle. LIENS

Le but de cet article n’est pas de vous convaincre de quoi que ce soit, mais de vous aider à comprendre le virus qui nous assaille en ce moment. La décision du choix du traitement que vous choisirez vous appartient à vous. Vous avez le libre choix.

Au moment où j’écris cet article, il n’existe aucune obligation vaccinale parce que selon la loi, aucun traitement expérimental ne peut être obligatoire.

Avant de vous parler du coronavirus, permettez-moi de vous rappeler quelques notions sur les virus en général.

Qu’est-ce qu’un virus ?

Structure générale des virus

Les virus ne sont pas des cellules, ils sont en effet plus petit que ça! Ils se composent de particules infectieuses dont les gènes sont enfermés dans une coque. La coque qui enveloppe le génome est la capside.

Les particules ne peuvent pas survivent sans nos cellules. Pensez à un virus qui infecte un ordinateur. Le virus doit être introduit dans le but de se multiplier. C’est sa façon de se reproduire. Il est une particule, sans plus. Il se transforme ou mute avec chaque individu. La mutation est une réplication de lui-même qui n’est souvent pas exacte à l’original. Plus le virus se réplique et plus il va y avoir de mutation. On appelle cela des variants. C’est inévitable.

C’est pour cette raison qu’on attrape la grippe chaque année, parce que le virus change et évolue. Son évolution le transforme au point de former une nouvelle sorte de virus. C’est pour cette raison qu’on attrape la grippe chaque hiver.

Est-ce que vous vous souvenez de votre dernière grippe ?

Sans doute vous rappelez-vous d’avoir eu une bonne grippe et d’avoir visité votre médecin pour obtenir des médicaments ? Votre médecin vous a surement dit qu’il ne pouvait rien faire si c’était un virus. Quand un virus existe, rien ni personne ne peut arrêter sa progression. Il disparaitra de lui-même lorsque la population aura monté une immunité collective ‘naturelle’

Est-ce que les virus mutent ?

Bien sûr! Si on se reporte au coronavirus. Il existerait plus de 4000 variants autour du monde (liens)

Combien de virus contient-il notre corps en ce moment même ?

Il existe des trillions de virus qui composent votre biome. (2) En effet, au moment ou je vous parle votre corps est en perpétuelle guerre pour gagner contre des virus et des bactéries et malgré cela, on ne ressent rien.

Sauf quand le virus s’infiltre chez un humain avec un système immunitaire affaibli. C’est à ce moment-là que le corps prend de grands moyens pour tuer celui-ci : avec de la fièvre et des sécrétions. C’est pour cette raison qu’il ne faut pas systématiquement faire cesser la fièvre, car les virus sont fragilisés et le système immunitaire travaille à sa pleine capacité. En fait, prendre des acétaminophènes prolongera la période de l’infection! (lien)

https://earthsky.org/human-world/trillions-of-viruses-human-virome/

Où a-t-on identifié l’origine du coronavirus en premier ?

Il a été identifié pour la première fois à Wuhan en Chine, en décembre 2019. (1) Certaines instances politiques aux États-Unis débattent que le virus serait échu d’un virus en laboratoire qui auraient été fabriqués celui-ci avec plus de fonctions qu’un virus naturellement. (gain of function) https://www.youtube.com/watch?v=MJoPWrE-tCU&t=25s

Comment est constitué le coronavirus ?

Le coronavirus 2 du syndrome respiratoire aigu sévère (SARS-CoV-2) est le virus à l’origine de l’épidémie mondiale de la maladie COVID-19. L’une des principales caractéristiques biologiques du SRAS-CoV-2, ainsi que de plusieurs autres virus, est la présence de protéines de pointe (spike) qui permettent à ces virus de pénétrer dans les cellules hôtes et de provoquer une infection.

L’enveloppe virale des coronavirus est généralement constituée de trois protéines, à savoir :

  • la protéine de membrane (M),
  • la protéine d’enveloppe (E) et
  • la protéine de pointe (S). (spike protein)

Quelle est la fonction de la protéine S (SPIKE)

La protéine S est une grande protéine de fusion transmembranaire de type I hautement glycosylée et composée de 1 160 à 1 400 acides aminés, selon le type de virus. Le Spike se visualise comme étant une clef qui doit se fixer à un récepteur pour entrer dans la cellule humaine.

Contrairement aux protéines M (membrane) et E (enveloppe) qui sont principalement impliquées dans l’assemblage du virus, la protéine S joue un rôle crucial dans la pénétration des cellules hôtes et l’initiation de l’infection.

C’est notamment la présence de protéines S sur les coronavirus qui est à l’origine des protubérances en forme de pointes que l’on trouve à leur surface.

Comment le virus se fixe-t-il ?

Le virus se fixe aux cellules épithéliales humaines par liaison de sa protéine de pointe avec le récepteur de l’enzyme de conversion de l’angiotensine-2 (ACE2) sur la cellule hôte.

Pourquoi est-ce qu’on parle de l’enzyme ACE2 ?

On le sait, le coronavirus SARS-CoV-2 utilise le ACE2 comme une porte d’entrée dans les cellules qu’il infecte. L’enzyme ACE2 est le récepteur pour le virus.

Où se trouve le plus grand nombre d’enzymes ACE2 dans le corps humain ?

On retrouve l’enzyme ACE2, dans une grande majorité des organes suivants : Cavité nasale, poumons, ilium (une partie du petit intestin), pancréas, yeux, cœur, foie, vessie, rein, placenta cerveau, prostate.

Comment cibler ou désactiver la clef du virus = La protéine S

Sans la protéine Spike, des virus comme le nouveau SRAS-CoV-2 ne seraient pas en mesure d’interagir avec les cellules d’hôtes potentiels pour provoquer une infection. Par conséquent, la protéine S représente une cible idéale pour empêcher l’infection de se produire.

Outre son rôle dans la pénétration des cellules, la protéine S des virus, en particulier du virus SRAS-CoV-2, est un inducteur majeur d’anticorps neutralisants (NAbs). Les anticorps neutralisants sont des anticorps protecteurs qui sont naturellement produits par notre système immunitaire humoral.

 Existe-t-il un moyen de perturber l’intégrité des protéines Spike pour empêcher l’infection de se produire ?

En effet, certains chercheurs aux Indes ont émis l’hypothèse que la perturbation de la forme de la pointe altère son fonctionnement et désactiverait la protéine de pointe (Spike). La réduction de sa liaison accessible désintégrant ainsi son architecture structurelle pourrait être une stratégie réalisable pour prévenir l’infection.

Si je vulgarisant le paragraphe ici haut, cela veut dire que : changer la configuration physique de la protéine Spike serait comme changer les dents de la clé qui ouvre la serrure d’une porte. Donc la protéine SPIKE n’aurait plus la bonne configuration pour se lier au récepteur ACE2 et donc ne pourrait pas infecter la cellule.

Les données protéomiques ont montré que la N-acétyl cystéine (NAC), un agent antioxydant et anti-mucus largement utilisé en médecine clinique, forme des conjugaisons covalentes avec les résidus cystéine accessibles et semble dissoudre une partie de la protéine Spike qui étaient liés par des disulfures à l’état natif. Pour ce qui est du NAC, il faut noté que le gouvernement américain a bloqué sa distribution en vente libre est interdite depuis août 2020 ! (lien) pour que  rendre possible que par un cabinet de médecin. Ce qui me surprends! Pourtant l'article est clair sur les avantage du NAC. (lien)

Une analyse in silico a indiqué que cette conjugaison covalente a perturbé les orientations stéréospécifiques des résidus clés d’interaction de la protéine spike, ce qui a entraîné un affaiblissement par trois de l’affinité de liaison de la protéine spike avec le récepteur ACE2.

Un test antiviral utilisant des cellules VeroE6 a montré que le NAC provoquait une inhibition de 54,3 % de la réplication du SARS-CoV-2. Il est intéressant de noter que presque tous les variants de SARS-Cov-2 ont conservé des résidus de cystine dans la protéine de pointe.

Devrions-nous espérer un moyen de déjouer l’activation de la protéine de point (Spike Protein) afin que le virus ne puisse se connecter à nos cellules ?

Les résultats que nous avons observés ouvrent la voie à l’exploration du potentiel préventif et thérapeutique in vivo du NAC pour la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19).

Pour en savoir plus sur le NAC, vous pouvez me laissez un mot car je suis entrain d'écrire l'article à se sujet

Merci d'avoir pris le temps de me lire 🙂


Pour commander le NAC

NAC

1 bouteille 49$ 

2 bouteilles 95$

+ 10$ de frais de manutention

AUCUNE TAXES

VOUS ÉCONOMISEZ 15%

Designs for Health N-Acetyl Cysteine 120 Veg Capsules :

Augmente les niveaux de l'antioxydant glutathion pour le maintien d'une bonne santé. Aide à soulager les symptômes de la bronchite chronique.

La N-Acétyl Cystéine (NAC) est un acide aminé qui est un précurseur du glutathion, l'antioxydant le plus puissant de l'organisme, et qui aide à promouvoir une détoxification optimale. La NAC fait l'objet de nombreuses recherches pour son rôle dans l'optimisation de la santé pulmonaire et la récupération rapide après les séances d'entraînement. Elle est également bénéfique pour la protection contre l'exposition normale aux métaux lourds.

Chaque capsule contient:
N-Acetyl-L-Cysteine
900 mg

Autres ingrédients : Hypromellose, 1stéarate de magnésium (source végétale), acide stéarique (source végétale), cellulose microcristalline.

Dose suggérée : Adultes : Prendre 2 capsules par jour, ou selon les directives de votre professionnel de la santé. Ne pas utiliser au-delà de 24 semaines.


RÉFÉRENCES

N-acetyl cysteine: A tool to perturb SARS-CoV-2 spike protein conformation

Lien: https://chemrxiv.org/engage/chemrxiv/article-details/60c753ec4c89190f3bad43ca